Expertise réglementaire

Concevoir des produits cosmétiques sans allergènes : est-ce possible ?

Faire des produits sans allergène : est-ce possible ?

Prendre soin de sa peau au quotidien, oui, mais pas sans compromis ! Et surtout si votre peau est sensible ou réagit facilement. En effet, quelques ingrédients de vos produits cosmétiques peuvent se révéler véritablement ennuyeux pour la santé de votre cher épiderme. Les produits cosmétiques sans allergènes sont-ils la solution ?

 

Qu’est-ce qu’un allergène ?

Il s’agit d’une substance naturelle ou synthétique qui provoque une manifestation clinique : démangeaison, rougeur ou œdème pour les plus graves. N’importe quel type de produit retrouvé dans votre salle de bain peut être à l’origine de cette manifestation. En effet, les allergènes sont potentiellement présents dans votre crème, votre fond de teint, votre parfum ou même votre vernis à ongles ! Le plus souvent, ce sont les composés parfumants de vos produit les plus précieux qui contiennent ces molécules.

 

Faire des produits sans allergènes : est-ce possible ?

 

En réalité, présents en très faibles quantités, ces allergènes apportent une contribution importante à vos fragrances préférées. Une étude menée par le Comité Scientifique pour la Sécurité du Consommateur (CSSC) a récemment révélé que 3% de la population européenne serait victime d’une allergie due aux substances de parfumerie.

Une réglementation sur les produits cosmétiques strictement encadrée

Le Règlement cosmétique N°1223/2009 régit les règles de mise sur le marché des produits cosmétiques et définit une liste de substances dont l’usage est soumis à restriction. Les ingrédients susceptibles de provoquer des allergies font partie de cette liste. Au-delà du seuil de 0.01% pour les produits cosmétiques rincés et de 0.001% pour les non rincés, la liste des ingrédients de vos produits cosmétiques doit indiquer ces allergènes. Cet étiquetage permet aux personnes réactives de s’informer et de choisir en toute connaissance de cause les produits qu’elles achètent.

Néanmoins, les allergènes de parfumerie ne sont pas les seules molécules responsables d’allergie. Il existe également quelques conservateurs mais aussi des dérivés d’huiles végétales comme les protéines de blé, de soja ou d’arachide. Nous touchons ici les mêmes molécules responsables de troubles particuliers que dans l’industrie alimentaire. Pour éviter de se retrouver avec des désagréments d’ordre alimentaire ou cutané, le mieux reste de toujours regarder les étiquettes.

 

Limitation ou suppression des allergènes dans vos produits cosmétiques ?

Vous l’aurez compris, scruter les étiquettes est essentiel. Cependant, faire confiance aux produits des marques qui vous conviennent l’est aussi. Les formulateurs l’ont bien compris et mettent tout leur cœur pour que leurs formules soient le mieux tolérées en limitant les molécules reconnues pour leur potentiel allergique. En effet, il existe de plus en plus de parfums sans allergènes. Soit leur concentration est bien trop faible pour être étiquetée, soit leur composition en est totalement exempte. Dans ce cas, c’est toute la mission des formulateurs et des parfumeurs de concevoir des concentrés odorants sans substances allergènes.

Parallèlement à leur souhait de produits exempts de substances allergènes, de plus en plus de consommateurs se déclarent intéressés par une recherche d’expérience sensorielle et de naturalité. Qu’en est-il de cette dualité ? Pour peu que certaines stars égéries de grandes marques s’en mêlent, cet ensemble est noyé et l’utilisateur final se retrouve perdu.

En réalité, il est très difficile d’allier naturalité et absence d’allergènes. Prenons le cas des huiles essentielles : ce sont des compositions odorantes issues de la distillation des plantes. Bien que l’origine et le procédé d’obtention soient naturels, ce sont les substances les plus riches en allergènes. En les supprimant des formules cosmétiques, nous nous affranchissons d’un pourcentage de naturalité non négligeable cher aux marques certifiées biologiques.

Pour conclure, formuler sans allergène est un challenge relativement aisé à accomplir. Attention, néanmoins à ne pas perdre en naturalité et en diversité des ingrédients pouvant apporter chacun leur lot de bienfaits aux produits que vous adorez.

Sur le même thème

OK Compost – un label en pleine expansion

Mélanie Louarn-Dupont

Lingettes jetables dans les toilettes : la réglementation

Mélanie Louarn-Dupont

Plastiques à usage unique : quel impact sur les lingettes ?

Mélanie Louarn-Dupont

Laisser un commentaire