Sous-traitance cosmétique

Un brief marketing complet : le premier pas vers le succès

Brief marketing

Le brief marketing est d’une importance capitale. La première pierre de l’édifice.

Vous souhaitez développer une nouvelle gamme de lingettes, ajouter un produit à votre gamme existante ? Vous avez décidé de confier ce projet à votre sous-traitant, expert dans ce domaine ? Très bonne idée… Mais pour pouvoir développer le produit que vous attendez, votre sous-traitant a besoin que vous lui décriviez la lingette de vos rêves.

Ne négligez pas le cahier des charges pour un développement réussi !

 Brief marketing

Brief marketing : quels enjeux ?

Votre sous-traitant cosmétique a pour mission de vous accompagner dans le lancement de vos nouveaux produits. Il veillera à la qualité du produit, au prix de revient et au respect des délais.

Mais pour pouvoir répondre pleinement à vos attentes, il est indispensable de préciser ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas !

Vous souhaitez un produit labellisé ? Vous avez une black list, interdisant formellement l’utilisation de certains ingrédients ? Tous ces points doivent être listés dans un brief marketing, un cahier des charges.

Cela évitera à votre sous-traitant d’être à côté de la plaque !

Brief marketing : la check-list!

 Voici ce qui doit figurer dans votre brief marketing :

Les allégations produit

Avant toute chose, ce que vous devez savoir, pour établir ce brief marketing, c’est ce que vous souhaitez revendiquer.

C’est-à-dire ce que vous souhaitez pouvoir dire de votre produit. Ce que vous allez écrire sur votre packaging.

Par exemple si vous souhaitez indiquer que votre lingette imprégnée est hypoallergénique, chacun des ingrédients devra être vérifié. Certains seront écartés et ne pourront être utilisés dans votre formule.

Si vous souhaitez dire que votre produit est hydratant, il faudra intégrer un actif suffisamment efficace pour passer le test. Mais l’ajout de ce test permettant une telle allégation influera également sur les coûts et les délais du développement

Donc pour un brief marketing complet, il faudra lister de façon exhaustive toutes les allégations souhaitées.

Les ingrédients à exclure

Pour compléter votre brief marketing, il est indispensable de savoir si certains ingrédients sont à exclure.

Communiquez votre black-list, si vous en avez une. Ou précisez les ingrédients que vous ne voulez pas voir apparaître dans vos produits.

Les labels et certifications

Evidemment, ce point est également très important pour la pertinence de votre brief marketing.

Votre sous-traitant doit savoir si votre produit va être certifié Cosmos Organic par exemple.

En effet, la sélection des ingrédients sera encore plus drastique. Le choix du non-tissé pour une lingette sera plus que restreint. Le retroplanning de développement, incluant les étapes de certification COSMOS, sera impacté.

 
Le benchmark

Très souvent, pour compléter un brief marketing, un produit existant est cité. Il représente la cible à atteindre pour le nouveau produit en devenir.

Evidemment, il faut que le benchmark soit en cohérence avec vos allégations. Le toucher ou le prix d’une lingette 100% synthétique ne pourra pas être atteint si vous voulez du coton bio.

 
Détails packaging et logistiques

Pour un pack de lingettes ou un pot de disques imprégnés, les options packaging sont assez limitées. Néanmoins, il convient de préciser les types de fermeture souhaitées, le nombre de couleurs et le vernis envisagés.

Le brief marketing doit également préciser si vous avez des demandes spécifiques pour les caisses de regroupement ou la palettisation.

En effet, ces éléments sont pris en compte dans l’offre de prix, mieux vaut être au plus juste.

 

Pour finir, n’oubliez pas de préciser les quantités prévues, les pays de commercialisation, la date de mise à disposition souhaitée, etc.

Si votre brief marketing contient tous ces éléments, votre sous-traitant aura les clés pour commencer à travailler sur votre développement. Et ainsi vous proposer le produit qui répondra à toutes vos attentes.

En complément sur ce sujet, nous vous invitons à lire l’article suivant :  Le brief marketing cosmétique: les 10 points à ne pas oublier

Alors, à votre check-list !

Et si vous cherchez encore votre sous-traitant, vous trouverez ICI les 5 critères à prendre en compte pour le sélectionner.

 

Sur le même thème

Fabricant cosmétique français : sécurité et confiance

Anne-Béatrice Melet

Sous-traitance en cosmétique : pourquoi choisir un sous-traitant certifié ?

Fabienne Rebondy

Sous-traitant cosmétique : 5 critères à évaluer pour bien le sélectionner

Anne-Béatrice Melet

Laisser un commentaire